L’EuroSIMA, épicentre des entreprises de la glisse en Europe ?

///L’EuroSIMA, épicentre des entreprises de la glisse en Europe ?
2017/04/10|Categories: Actualités, Clusters|

Créé en 1999 à Anglet, le Cluster regroupe aujourd’hui 200 entreprises et pèse 5.000 emplois et un chiffre d’affaires de 2.5 milliards d’euros.

Tout démarre, loin, en Californie, l’autre terre du surf, quand une fédération d’entreprises de la glisse invente une Sima. En 1999, lorsque les grands du surf tels que Quiksilver, Rip Curl ou Billabong débarquent dans le Sud-Ouest – l’autre terre du surf mondial – et se fédèrent, c’est tout logiquement que naît l’EuroSIMA.

Au début, on y parlait de skateboard, de surf bien entendu ou de snowboard. Mais avec le temps et le succès, le kitesurf ou le stand up paddle ont fait leur entrée, avec à la clé de nouveaux entrepreneurs. Leur slogan, c’est : « créons ensemble l’industrie de demain ».

On n’est plus surpris, du coup, d’apprendre que Christophe Seiller en charge du Cluster EuroSIMA soit aussi le « référent thématique » de l’écosystème Ocean Tech, destiné à apporter un soutien aux startups de la filière Océan, Glisse et activités aquatiques.

Et tout cela fédère, fédère, fédère… la Halle Créative qui ouvrira ses portes en juin 2017 à Saint-Jean-de-Luz, l’Ocean Living Lab d’Hendaye, l’accélérateur de startups Blue Builder de Saint-Jean-de-Luz encore, le centre de recherche et de formation « Plateforme Ocean » au Fort de Socoa, les investissements de l’Agglo Sud Pays basque, on rêve où on est en plein épicentre de l’Open Innovation des entreprises de la glisse en Europe ?

Article de PressLib.com >>

Présentation vidéo (en anglais)

 

Vous aimez ? Partagez l’info...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone