Les pôles de compétitivité du secteur de l’énergie se regroupent dans le collectif Smart Energy French Clusters

///Les pôles de compétitivité du secteur de l’énergie se regroupent dans le collectif Smart Energy French Clusters
2018/06/14|Categories: Actualités, Clusters|

Ce collectif « vise à adresser les enjeux clés du développement des énergies renouvelables, de leur intégration dans des réseaux intelligents multi-énergies, et de l’efficacité énergétique dans une vision intégrée du système énergétique durable », précise le communiqué de presse de création.

Les neuf écosystèmes concernés sont ancrés en région et se déploient sur l’ensemble du territoire français, y compris des territoires insulaires ou des zones non interconnectés. Chacun de ces pôles comprend des start-up, des PME et des grands groupes, publics et privés, dans l’optique de réunir leurs forces industrielles, tant en ingénierie qu’en recherche et développement.

Neuf pôles de compétitivité régionaux, répartis dans toute la France

Les neuf membres de cette alliance sont :

  • Capénergies (PACA, Corse, Guadeloupe), dédié aux énergies non génératrices de gaz à effet de serre
  • Fibres Energivie (Grand Est), spécialisé dans l’efficacité énergétique dans le bâtiment
  • Minalogic (Auvergne Rhône Alpes), pôle de compétitivité mondial des technologies du numérique
  • S2E2 (Centre-Val de Loire, Pays de la Loire et Nouvelle-Aquitaine), dédié à la gestion des énergies électrique et thermique,
  • Derbi (Occitanie – Pyrénées Méditerranée), centré sur le développement des énergies renouvelables dans le bâtiment et l’industrie
  • Systematic (île de France), spécialisé en logiciel et numérique pour les secteurs transports, énergie, sécurité, santé, télécommunications
  • Image et Réseaux (Bretagne, Pays de la Loire), pôle de compétitivité à vocation mondiale spécialisé dans l’innovation technologique
  • Tenerrdis (Auvergne Rhône Alpes), qui vise à améliorer la compétitivité des filières industrielles des nouvelles technologies de l’énergie grâce à l’innovation.
  • Médée (Hauts de France), une association professionnelle et scientifique en génie électrique au service des projets technologiques et commerciaux des entreprises

Ces neuf pôles regroupent, ensemble, 2 000 adhérents, dont 1 300 PME, pour un total de 2 300 projets labellisés « pôle de compétitivité », représentant des investissement à hauteur de 8 milliards d’euros, dont 2 milliards de fonds publics.

Tous ensemble pour entrer la phase 4.0 

Cette alliance permettra des échanges de technologies et de bonnes pratiques, une mutualisation de certaines ressources, et l’émergence un interlocuteur privilégiée pour accompagner les politiques d’innovation nationales et régionales.

Cette création intervient dans une période charnière pour ces pôles de compétitivité, puisqu’ils vont entrer, dans six mois, dans leur phase 4.0, qui couvrira la période 2019-2024 – au moment où le gouvernement vient de mettre en place, le 28 mai 2018, un Comité stratégique de filière (CSF) « Industries des nouveaux systèmes énergétiques », labellisé par le Conseil National de l’Industrie (CNI).7

>En savoir plus 

 

Vous aimez ? Partagez l’info...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email