Le président de Cosmetic Valley, Marc-Antoine Jamet, souhaite un plan de relance pour le secteur des cosmétiques et parfums !

 

Le président de la Cosmetic Valley, Marc-Antoine Jamet, a accordé un entretien à l’Écho Républicain, sur l’impact de la crise sanitaire liée au COVID-19 sur le secteur français des cosmétiques et parfums. Pour lui, la crise sanitaire et ses conséquences économiques sans précédents ont été « violentes et brutales » pour le secteur du luxe français.

Il s’est exprimé sur les « crises du marché » et sur « l’urgence de reprendre les activités » pour la filière parfumerie-cosmétique, durement impactée par la crise car constituée à 85% de TPE et PME. Pour Marc-Antoine Jamet, cette crise sanitaire et économique appelle à une « dynamique collective pour relever le challenge d’une reprise efficiente et durable ».

Afin de relancer le secteur, le pôle de compétitivité souhaite « lancer une dynamique collective pour fédérer les acteurs de l’écosystème national, organiser l’après Covid-19 et engager une réflexion sur l’avenir du secteur de la parfumerie-cosmétique. »

 

Lire l’interview

 

Vous aimez ? Partagez l’info...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email