Réduire le nombre d’acteurs et mieux cibler les financements des régions représente une tendance lourde aujourd’hui

Dans le cadre de l’animation de son groupe de travail « Cluster’s InterRégions » (CIR) – comité d’échange de bonnes pratiques entre les régions française – France Clusters a lancé une enquête auprès des responsables sur les solutions alternatives à mettre en place pour faire face à la baisse drastique des ressources publiques des pôles, clusters et de leurs partenaires.

 

Les pistes de travail ont porté sur les projets ou prestations que les pôles et clusters pourraient développer avec l’appui des régions.

L’orientation est allée naturellement en direction des priorités de France 2030 partagées avec celles de U E, en capacité d’apporter des ressources financières complémentaires. Comment, en effet, favoriser ou accompagner les pôles, clusters et leurs partenaires dans cette voie : Appui aux AAP Etat/Europe, Formation des dirigeants, accompagnement à la levée de fonds, Ingénierie de projet pour compte de tiers .. et toutes participations aux AAP « France 2030 » combinées avec les priorités des Régions/ EPCI.

Quelle coopération concrète développer entre les régions et France Clusters pour rendre ces objectifs directement opérationnels ?

Les participants du comité « Cluster’s InterRégions » indiquent que les SRDEII sont l’occasion de réinterroger les politiques de filières et d’affirmer, ainsi, une volonté de lisibilité et de simplicité des dispositifs en direction des acteurs économiques.… L’action devra favoriser les synergies entre des structures visant les mêmes thématiques, voire les regroupements dans l’esprit des actions conduites, dors-et-déjà, dans nombre de régions. Le rôle majeur des animateurs de filières stratégiques a été mis en évidence pour leur articulation avec les autres acteurs   –   Exemple, Pôles/clusters et Instituts Carnot. Ainsi les pôles/clusters, dans ce contexte de partenariats renforcés, devront s’orienter davantage vers les axes stratégiques retenus par les régions, l’état, U E et par là même, rencontrer les programmes stratégiques dotés financièrement en conséquence.

Pour sa part, la phase 5 des Pôles annonce clairement la couleur : l’article premier du cahier des charges de l’appel à candidature est limpide : «  … dès lors que plusieurs structures coexistent sur une même thématique, les candidatures présentant un projet de fusion entre des structures aujourd’hui distinctes…..    seront préférées à des candidatures individuelles » – “Article 1-2  – Objectifs de l’appel à candidatures” –

Quels montages financiers pour les projets européens ?

Les responsables interrogés ont mis en avant, également, la question des montages financiers en réponse aux AAP européens. Les règlementations européennes sont, parfois, complexes et difficiles à interpreter…. eDIH, Interreg, programme ‘’Interregional Innovation Investments – 3 I” (Cf réunion ‘’Cluster’s InterRégions’’ du 28/10/21, accueil de Denisa PERRIN, , responsable du programme 3 I  – ’Interregional Innovation Investments’’ à la DG Régio/Agence EISMEA )

Retours d’expérience et échanges des solutions

Le point important concerne, particulièrement, les enseignements à tirer des démarches déjà entamées par les régions et des dynamiques qui en sont issues. Il a été souligné l’importance des retours d’expériences. Par exemple : deux pôles fortement impliqués dans le programme “3 I” des Hauts de France :  Pôle Eurasanté et pôle EuraMatérials.   De même, le Plan quantique de l’Etat – 1,8 Mrd sur Cinq ans  –  de la Région SUD concerne, au premier chef,  les Pôles SCS et  SAFE.

 

En bref, il s’agit, pour les responsables interrogés, de prendre appui sur les nouvelles priorités stratégiques et de contribuer, ainsi, avec les poles, clusters et leurs partenaires, à assurer les transitions écologiques, numériques et sociétales. Ces priorités stratégiques induisent de nouvelles structurations de l’action publique aux plans régional, national et européen. Dès lors la question se pose de l’accompagnement des acteurs économiques sur les territoires. Schémas régionaux de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII), Domaines d’action stratégique, Filières….

 

Tels sont les enjeux dans un contexte budgétaire particulièrement tendu.

 

Pour toutes informations Paul ROBERT  paul.robert@franceclusters.fr    –   06 37 01 02 02

Vous aimez ? Partagez l’info...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email