Réduire le nombre d’acteurs et mieux cibler les financements des régions représente une tendance lourde aujourd’hui

L’objectif premier de la phase 5 des Pôles, pour sa part, annonce clairement la couleur
Article 1-2  – Objectifs de l’appel à candidatures   «  … dès lors que plusieurs structures coexistent sur une même thématique, les candidatures présentant un projet de fusion entre des structures aujourd’hui distinctes…..    seront préférées à des candidatures individuelles »
Il s’agit de prendre appui sur les nouvelles priorités stratégiques et de contribuer à assurer les transitions écologiques, numériques et sociétales. Ces priorités stratégiques induisent de nouvelles structurations de l’action publique aux plans régional, national et européen. Dès lors la question se pose de l’accompagnement des acteurs économiques sur les territoires. Schémas régionaux de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII), Domaines d’action stratégique, Filières…. dans un contexte budgétaire tendu..

La réunion ‘’Cluster’s InterRégions’’ du 13 octobre a mis en évidence :

  • La nécessaire ré-interrogation des politiques de filières par les régions et d’affirmer une volonté de lisibilité et de simplicité des dispositifs vis-à-vis des entreprises. Le cahier des charges des pôles de compétitivité mentionne également une forme de bonus pour « les fusions entre des structures distinctes ». Les dynamiques en cours ont été largement évoquées permettant, ainsi, de tirer les enseignements des démarches déjà entamées.
  • Des solutions alternatives ont été proposées par les régions pour faire face à la baisse drastique des ressources publiques des pôles, clusters et des acteurs économiques sur les territoires. Des exemples de projets et de prestations ont été exposés en vue d’apporter de nouvelles ressources financières. (Appui aux AAP Etat/Europe   –   Formation des dirigeants  –   accompagnement à levées de fonds –  Ingénierie de projet pour compte de tiers….. )
  • Des retours d’expérience ont été évoqués : France 2030: AMI Biosanté Agence Nationale de la Recherche pour 3 Bioclusters de dimension mondiale (300 M€)  – Programme ‘’3 I’’    Interrégional Innovation Investment  –  Hauts-de-France :  Deux pôles impliqués Pôle Eurasanté et pôle EuraMaterials –

Les régions présentes ont marqué leur satisfaction d’être en possession des informations utiles à leur participation au programme européen de financement des PME pour la construction de chaines de valeur avec l’appui de leurs clusters. Ils contribueront, ainsi, au développement de chaînes de valeur européennes compétitives et à la valorisation des compétences des pôles et clusters en matière de coopération entre les entreprises complémentaires sur leur filière.

Les témoignages et les pistes de solutions proposées, lors de la réunion, ont été particulièrement riches d’enseignements pour affronter cette période de transitions cruciales pour la collectivité et de restriction budgétaire.

Pour toutes informations Paul ROBERT  paul.robert@franceclusters.fr    –   06 37 01 02 02

Vous aimez ? Partagez l’info...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email