Dans le cadre du projet AlpLinkBio, co-financé par Interreg Espace Alpin, dont France Clusters et Plastipolis sont les partenaires français, l’outil « value chain generator » a été développé pour créer des « biolinks », c’est à dire des liens entre des entreprises qui ont de la biomasse à valoriser et des entreprises qui pourraient l’utiliser et ainsi créer des chaînes de valeur innovantes de la bioéconomie. Cet outil intègre près de 2000 entreprises, plus de 600 descripteurs des intrants, processus et extrants de certaines d’entre elles et déjà plus de 250 biolinks. Ce « value chain generator »  a été amélioré avec une fonction supplémentaire facilitant la visualisation de la multitude de « biolinks » possibles à partir des intrants et extrants de plusieurs entreprises des secteurs agri/agro, bois, chimie et packaging food/pharma. Certains de ces potentiels biolinks ont été validés au niveau de leur faisabilité technique, économique et réglementaire et les entreprises concernées ont eu des échanges elles pour savoir si elles voulaient aller plus loin sur ces nouvelles chaînes de valeur de la bioéconomie, porteuses de nouvelles opportunités de marché et d’innovation pour elles.

Vous aimez ? Partagez l’info...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email