La réunion « Cluster’s InterRégions » du 9 novembre 2021 a mis en évidence :

  • Le rôle crucial des clusters français dans la reprise économique des entreprises et de leurs partenaires de l’innovation.
  • La responsabilité nouvelle des régions avec l’application de la loi NOTRe pour la période 2022 – 2028 : SRDEII en cours ;
  • L’appui décisif de l’Europe avec le 9ème PCRD/Horizon Europe 2021 – 2027 (Programme Cadre de Recherche et de développement)

L’enjeu pour 2022-2028 :

  • Une nouvelle croissance à inventer !
  • Une accélération de l’innovation à assurer !
  • De nouvelles chaîne de production à mettre en place !

Quels moyens financiers consacrer aux clusters/pôles pour réaliser cette ambition ?

C’est précisément à cette question que les représentants des régions présents le 9 novembre se sont efforcés de répondre en confrontant leurs expériences et leurs approches :

La région Auvergne Rhône Alpes et la région hauts-de-France ont lancé le débat sur cette question : pour AURA, les clusters et pôles labellisés par la région jouent un rôle de structuration des filières stratégiques et font une articulation naturelle entre priorités européennes ‘’S 3’’ et priorités SRDEII  2022 – 2028 (SRDEII-Schéma régional de développement économique d’innovation et d’internationalisation. Ainsi cette responsabilité des pôles et clusters figure clairement dans leur feuille de route.

Pour hauts de France, trois scénarios sont à l’étude et le positionnement du curseur entre l’articulation de la ‘’S3’’ et les priorités du SRDEII sera décidé par les élus à la suite du travail de consultation de l’ensemble des acteurs du développement économique et de l’innovation.

Pour la région Grand-Est c’est une modification de la philosophie même des priorités avec quatre axes transversaux : le numérique, l’énergie, l’environnement et la santé qui a été décidée avec la création de centres d’expertise dédiés.

L’échange entre les régions pour une optimisation du rôle des clusters/pôles

Un échange entre les régions s’est établi mettant en relief leur rôle stratégique dans la définition des priorités, dans la mise en place et le pilotage des outils régionaux. Certaines régions se promettent de prendre appui sur les témoignages de leurs collègues pour resserrer leur pilotage et marquer leurs exigences à l’égard des clusters et pôles. Dès lors la contribution des clusters et pôles à la réalisation des priorités régionales se devra d’être mieux précisées ainsi que les ressources financières consacrées à leurs missions.

Au plan Européen : 9ème PCRD et nouveau programme de financement des PME

Les régions ont accueilli Denisa Perrin responsable du nouveau programme européen de financement des PME pour la construction de chaines de valeur avec l’appui de leurs clusters. Ce programme « Interrégional Innovation Investment » dit programme ‘’I 3’’ sera lancé en décembre prochain. Les projets de coopération et d’investissement des PME accompagnés par les clusters et pôles seront établis sous la responsabilité des régions comme autorités publiques.

Les régions présente ont marqué une grande satisfaction de pouvoir obtenir toutes les réponses pour se mettre en position de participer, avec les meilleures chances de succès à ce programme.

Ces projets interrégionaux d’innovation contribueront au développement de chaînes de valeur européennes compétitives et à la souveraineté industrielle de nos économies face aux grands compétiteurs mondiaux.

 

Pour toutes informations Paul ROBERT  paul.robert@franceclusters.fr    –   06 37 01 02 02

Vous aimez ? Partagez l’info...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email