Association Maintenance Durable structure la filière maintenance en Nouvelle Calédonie

AMD à mis en place Le PASSEPORT SECURITE pour ses membres

Comment ça marche?
Formation en e-learning (environ 2h30)
Le Passeport Sécurité est une formation reprenant les principes généraux de la santé sécurité au travail. Pour la réussir, il faut valider 6 modules

  • Cadre général : quels sont mes devoirs et mes responsabilités?
  • Prérequis : comment arriver à me comporter sur mon lieu de travail?
  • Dangers et risques (partie 1 et 2) : a quoi suis-je exposé sur mon lieu de travail?
  • Outils de prévention : comment je préviens et je protège?
  • Mesures d’urgence : quel comportement en cas d’urgence?

Objectifs
Le but du Passeport Sécurité est de pouvoir, par la formation de tous, apporter une amélioration de la santé/sécurité au travail dans le respect de soi-même et des autres.
Portant une même vision de la sécurité et visant l’amélioration des compétences sécuritaires de tous, le but de cet outil commun « Passeport Sécurité » est de pouvoir poser les bases d’une culture sécurité commune et développer les réflexes de chacun pour prévenir les risques et s’en protéger, tout en favorisant la performance économique et la conformité des entreprises aux exigences règlementaires en vigueur.

  • Initier la culture de la sécurité au travail
  • Former les travailleurs calédoniens à la sécurité
  • Savoir identifier un risque de comment l’éliminer
  • Obtenir l’objectif 0 accidents
  • Accroitre la performance et renforcer la compétitivité

A qui s’adresse-t-il ?
Le Passeport Sécurité s’adresse à l’ensemble des travailleurs, salariés, employeurs, indépendants, …
De manière obligatoire, il concerne toute personne qui souhaite travailler sur un des trois sites métallurgiques ou sur un site/chantier, qu’il soit industriel ou non, dont le propriétaire exige que tout intervenant ait en sa possession le passeport sécurité. Néanmoins, le passeport sécurité peut être dans certains cas qu’une première étape avant d’autres inductions spécifiques à chaque site. Ces dernières sont disponibles auprès des sites concernés.
De manière suggérée, le passeport sécurité concerne toute personne et tout employeur souhaitant apporter un cadre sécuritaire vis-à-vis de ses employés afin que ces derniers puissent avoir une meilleure connaissance et une meilleure approche de la sécurité au travail.

Historique de la démarche
Egalement concernée par la crise mondiale des matières premières la Nouvelle Calédonie doit faire face à une concurrence internationale toujours plus rude, en apportant plus de performance, plus de compétitivité, plus de dynamisme et d’innovation.
C’est pourquoi, le cluster AMD, regroupant les entreprises de maintenance, a initié dès 2014 des groupes de travail collaboratif afin de trouver conjointement des solutions apportant notamment performance et compétitivité.
Une des solutions imaginées a été de trouver un système de reconnaissance commune et mutualisé entre les donneurs d’ordre pour les inductions et les formations sécurité à l’entrée des sites industriels : c’est le Passeport Sécurité. Apportant alors une même vision de la sécurité pour généraliser les bons comportements et en limiter les mauvais, apportant une uniformisation et une amélioration des compétences sécuritaires des travailleurs et apportant un cadre générique vis-à-vis de la sécurité au travail, le Passeport Sécurité a été de suite étendu à l’ensemble de la Nouvelle Calédonie quel que soit le secteur d’activité.
Aujourd’hui, le Passeport Sécurité est donc soutenu par le Gouvernement de la Nouvelle Calédonie, les 3 industries métallurgiques, KNS, SLN & VALE NC, la CAFAT et bien entendu l’AMD.

 

 

Vous aimez ? Partagez l’info...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email